Echo du Bureau provincial
Laïcs Associés aux OMI


Cette page contient les activités du Bureau de coordination des Laïcs associés aux Missionnaires Oblats de Marie Immaculée de la Province du Cameroun.


Bureau | Echo Bureau | Doukoula | Douala | Garoua | Maroua | N'Djamena | Ngong | Yaoundé

Bureau Associés OMI Garoua

ECHO DU BUREAU PROVINCIAL
Maroua, du 19 au 22 février 2014

Télécharger ce document (Echo) en format .pdf ou en format .docx


I. Evaluation du fonctionnement des cellules

La parole a été donnée aux différents représentants des cellules :

1) N’Djamena

En Septembre 2014, le groupe a procédé au lancement officiel des activités à la Paroisse Michael TANSI avec l’élaboration d’un agenda annuel précisant le déroulement des activités. Et hors mis les tenues mensuelles des rencontres, la cellule a organisé la recollection trimestrielle, participé financièrement aux ordinations du 09 Juillet et 07 Décembre et à procéder au lancement du Triennium dans la communauté oblate de N’Djamena. On note aussi pour cette cellule, un effort considérable de publication des articles sur le site web de la Province.

L’effectif du groupe est de 27 membres et les difficultés majeures restent l’indisponibilité des membres liée à leur situation professionnelle et l’indisponibilité du prêtre pour célébrer l’eucharistie mensuelle.

2) Maroua

Prenant la parole, Mme Hélène DEBOKE a présenté les activités qui passent par la tenue des rencontres et messes mensuelles telle que recommandée par le bureau, la participation aux fêtes oblates et ordinations. En outre, des activités caritatives ont été faites mais beaucoup plus à titre individuelle qu’à titre collectif afin que les membres s’imprègnent davantage du charisme de charité que prônait Eugène de MAZENOD. Aussi, après la grande sensibilisation faite lors du Lancement du Triennium, trois nouveaux membres ont rejoins le groupe et l’effectif est aujourd’hui porté à une vingtaine de  membres. Le groupe de Maroua a pris la décision d’organiser des visites internes programmées à partir du 20 Février selon le calendrier établi.

Comme difficultés, la cellule de Maroua est confrontée à l’indisponibilité de leur répondant qui à lui seul cumule cette charge et celle d’aumônier des universitaires, ce qui entrave l’évolution de la feuille de route. A ce jour les activités de l’année 2014 n’ont pas été lancées mais sont envisagées dans un bref délai. L’autre difficulté est la timidité des contributions financières, déjà quatre mois sans contribution pour la plupart, ce qui impose un rattrapage.

3) Doukoula

Ici, les nouvelles ne sont pas très rassurantes car le groupe connaît un réel déclin ; la présidente Mme Marguerite DJEBA est personnellement découragée ainsi que les membres pionniers. La difficulté principale serait due aux incompréhensions entre fidèles et ancien clergé, ce qui a contribué à ralentir l’enthousiasme des membres. Néanmoins pour remédier à cette situation, une commission de trois membres constituée : du Père Charles EKO, de M. Gabriel DAMA et de Mme Hélène DEBOKE, effectueront une descente sur le terrain le 23 février afin de toucher du doigt les réalités du groupe. Nous espérons ainsi redonner une impulsion à l’existence de ce groupe qui malgré tout reste le tout premier groupe de Laïcs Associés au Cameroun. Par ailleurs, le groupe de Maroua est désormais chargé de l’accompagnement de cette cellule voisine.

4) Bibémi

Malgré les dispositions prises, nous sommes sans nouvelles du groupe de Bibémi ; néanmoins, le groupe de Garoua est chargé de se rendre sur le terrain afin de prendre contact et s’informer de la situation du groupe.

5) Garoua

La cellule de Garoua a lancé ses activités le 1er  Novembre 2013 à Ngong. Comme les autres groupes, cette cellule sous la houlette de leur répondant a assuré ses rencontres et messes mensuelles, formations, recollections et retraite spirituelle telles que prévues dans la feuille de route. Ainsi, les activités provinciales nécessitant leur implication, notamment de la contribution financière aux ordinations sacerdotales de Juillet 2013 et de Décembre 2014 et la participation aux fêtes oblates. La dernière fête (17 Février) a été ponctuée par la participation du groupe à l’Eucharistie du jour à la Maison Provinciale et le partage du repas fraternel. En outre, le lancement du Triennium a été fait à la Paroisse Saint Pierre de Garoua avec tous les membres et sur invitation, un associé venu de Ngong. Avec la sensibilisation faite dans les autres paroisses, l’effectif du groupe est aujourd’hui à 21 membres. Il faut penser dans l’avenir le groupe dans les autres paroisses de la ville, et donner des nouvelles dans le site de la Province www.omicam.com

6) Ngong

Il faut dire que le groupe de Garoua a bien assuré la tutelle du groupe de Ngong, ce qui a permis de relever cette cellule qui sombrait autrefois dans la décadence. Ainsi, la cellule de Ngong a tenu toutes ses rencontres comme prévu et malgré la distance et l’agenda chargé du répondant, cette cellule bénéficie de l’assistance de ce dernier ainsi que de quelques membres. Cette cellule assez enthousiaste répond toujours aux sollicitations qui lui sont adressées et actuellement elle s’est investie à participer à la construction de la clôture paroissiale, organise la « cotisation du mil » afin de vendre et générer un revenu, et attend jusqu’à présent l’approbation des autorités administratives pour la réalisation d’un projet dans le cadre du GIC : Charité de saint Eugène de MAZENOD de NGONG ; L’effectif du groupe de Ngong est autour de la quinzaine.

7) Figuil

Le groupe de Figuil est l’un des derniers nés des groupes du Cameroun. Déjà existant trois mois auparavant, il a officiellement vu le jour lors du lancement du Triennium le 02 Février 2014 à Figuil en la présence du Père Provincial, du clergé des lieux et du groupe-mère de Garoua accompagné de leur répondant. La journée a été ponctuée par diverses interventions en vue de rappeler le bien-fondé de la présence oblate au Cameroun et particulièrement dans la région du Nord, l’identité du Laïc Associé aux OMI, ainsi que le partage d’expérience. Les membres inscrits sont au nombre de 15. La difficulté première est l’absence des documents, ce qui reste d’ailleurs une préoccupation pour plusieurs autres groupes. Sur ce, M. David DJOULDE s’est proposé de reproduire le document qu’il mettra très prochainement à la disposition des groupes émettant le besoin de s’en procurer.

8) Yaoundé

Le groupe de Yaoundé a lancé ses activités en début d’année scolaire et est encadré par le Père Alexius IGBOZURIKE. Deux recollections ont été faites respectivement au Mont Fébé et à Nkolbisson, ainsi que plusieurs réunions. En dehors des jours de rencontre, le groupe a participé aux fêtes oblates notamment le 08 Décembre 2013 et le 17 Février 2014 au scolasticat de Nkolbisson. Comme les autres groupes, Yaoundé a participé financièrement et physiquement aux ordinations du 07 Décembre 2013 à Douala. Au mois de novembre, une messe a été dite à l’intention de tous les associés défunts et les membres défunts des familles des associés, et également une visite de condoléances a été faite à Nkolbisson chez le Père répondant suite au décès de sa grand-mère. Une visite est programmée au scolasticat en vue d’apporter une assistance financière aux scolastiques. Cependant, le groupe de Yaoundé fait face à plusieurs difficultés parmi lesquelles l’inexistence d’un jour fixe des rencontres, l’irrégularité des membres et surtout leur lenteur à répondre aux sollicitations à eux adressées, entre autres l’indisponibilité des membres pour représenter le groupe aux obsèques de M. LONTSI, associé de Maroua et les récentes ordinations de Douala. Un entretien avec le répondant, puis les membres est prévu par le Père Charles EKO NKOA dès que possible.

9) Douala

La cellule de Douala est également parmi les derniers-nés des groupes du Cameroun, mais elle se démarque par un impressionnant décollage au vu de ses réalisations. En effet, elle a vu le jour le 06 Novembre 2013 à la Paroisse Christ-Sauveur de Banguè sous l’initiative du Père Charles EKO NKOA, Curé de la Paroisse et responsable provincial des Laïcs Associés aux Oblats de Marie Immaculée. Très vite, le jour et horaire des rencontres mensuelles ont été fixés, mais afin d’huiler la machine, les membres ont opté de se retrouver tous les jeudis du mois. Le dynamisme des membres et l’encadrement de qualité reçus par ces derniers leur a permis à ce jour  d’aborder un thème de formation : Histoire de Saint Eugène de MAZENOD, et diverses autres articulations telles que le déroulement d’une rencontre des Laïcs Associés et l’historique des Oblats de Marie Immaculée.

Par ailleurs, aussitôt né, le groupe de Douala a participé de plein pied à l’organisation des évènements et fêtes oblates. La plus marquante est l’ordination du Père Thomas BANG, premier prêtre Oblat de la région du Littoral ordonné en la cathédrale des Saints Pierre et Paul de Douala en compagnie de sept autres confrères diocésains le 07 Décembre 2013. A cet effet, la jeune cellule de Douala à offert un accueil chaleureux tant à la paroisse que dans les familles d’accueil réservées pour la circonstance, ensuite une rencontre entre membres de la famille oblate, un concert de musique religieuse le vendredi 06 Décembre, et enfin la première messe du Père Thomas le 08 Décembre jumelée au lancement du Triennium dans la Province du Cameroun. Lors de cette célébration eucharistique, des cadeaux ont été remis au Père Provincial, au représentant du coordonateur provincial des Laïcs, aux scolastiques et à l’heureux élu du jour, le Père Thomas. Ce fut une expérience unique pour le groupe de Douala qui dans ses premiers pas a fait preuve d’un grand dévouement et engagement.

Pour mener à bien les activités, le groupe a mis sur pied un bureau conduit par M. Serge Camille FAHA, le secrétariat assuré par Mme Marie-Véronique TSAFACK et la trésorerie gérée par M. Hermann DJEUKAM. Il faut noter que M. Cédric NGUEDIA a confectionné des macarons pour associés qui ont été soumis à l’appréciation du bureau de la coordination ; proposition approuvée par le bureau qui s’est d’ailleurs offert le privilège de se procurer les premiers exemplaires venus comme échantillons. Aujourd’hui la cellule de Douala compte à son actif 10 membres réguliers.

Haut

II. Les œuvres oblates

Ce point concerne les œuvres oblates confiées aux Laïcs Associés en vue de les impliquer concrètement dans la vie Oblate, mais surtout pour un souci de rentabilité et de promotion des Laïcs. La première œuvre est la maison d’accueil de Maroua confiée à Mesdames NONCIATA et DEBOKE. Après plusieurs échanges avec le Père Provincial et comptant sur le soutien des Oblats, elles ont répondu favorablement à cet appel et espèrent pouvoir être à la hauteur des tâches qui seront les leurs. De prime à bord, les deux dames ont procédé à l’inventaire des besoins et ont déroulé dix points liés aux travaux d’aménagement, de réfection et d’innovation, afin de donner un nouveau visage à la maison, et propulser à la hausse les rendements.

La deuxième œuvre est le CEDIAM  à N’Djamena dont les informations liées à sa gestion restent pour le moment limitées ; mais celles-ci seront connues dans un délai très proche. Cependant, la situation de Paul qui y exerce comme bénévole depuis quatre ans a été déplorée car le traitement salarial et son statut professionnel au sein de la structure deviennent de plus en plus moins évidents. A cet effet, le Père Charles EKO NKOA s’est chargé personnellement de soumettre ce cas préoccupant au Père Provincial dans un bref délai.

Haut

III. Deuxième assemblée provinciale des laïcs associés
à N’Djamena

Après débat et étude de la proposition du programme d’activités faite par le Coordonateur Provincial M. MAHAMAT DEHOUA, le programme a été adopté et les décisions majeures retenues sont les suivantes :
- Période de l’Assemblée : Du 24 Mai au 30 Mai 2014               

Ville/Localité
Douala
Yaoundé
Ngong
Garoua
Figuil
Maroua
Montant par membre
60 000F
55 000F
15 000F
15 000F
12 000F
10 000F

Haut

IV. Triennium Oblat / Associé

Pour matérialiser la participation des Laïcs à cette première année préparatoire du bicentenaire allant du 08 Décembre 2013 au 07 Décembre 2014, et dont le thème : « Un cœur nouveau : vie en communauté apostolique » Vie consacrée : la chasteté, des fiches d’animation des rencontres ont été tirées du site www.omiworld.org ; il s’agit de cinq thèmes et d’un canevas d’animation que chaque cellule doit organiser afin de vivre à sa manière les temps forts de cette première année préparatoire. Le document doit être ensuite remis aux répondants pour exploitation.

Haut

V. Divers

Haut

Bureau | Echo Bureau | Doukoula | Douala | Garoua | Maroua | N'Djamena | Ngong | Yaoundé

© Août 2012 Omicameroun.com: Site officiel des missionnaires O.M.I. - Province du Cameroun - Webmaster Contact