Mgr Yves Plumey
Mission Tchad-Cameroun


Le 19/10/2017 - Cette page est réservée aux souvenirs de Monseigneur Yves Plumey, le fondateur de la Mission oblate Tchad-Cameroun. «C’est un hommage d'amitié et d’admiration que nous adressons à Mgr Yves Plumey, et à travers lui, à l’œuvre missionnaire immense accomplie dans le Nord-Cameroun, par les Pères missionnaires Oblats de Marie Immaculée (O.M.I.), en l’espace de quarante ans seulement»
(Monseigneur Jean ZOA, Père Engelbert MVENG).


Mgr Yves Plumey,
Témoin (martyr) de l’amour pour l’Eglise

Source: Film/Diaporama produit par Ferdinand OWONO, omi

Yves PlumeyDiapo 1. Qui était Yves PLUMEY?

Diapo 2. Jeune Français
Originaire de France, précisément du Morbihan en Bretagne dans la région de l’Ouest, fils du diocèse de Vanne. Il voit le jour à Vanne le 29 Juin 1913.

Diapo 3. Vocation
En 1930 il entre dans la congrégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée et fait son année de noviciat. En 1931 à Berder, il prononce ses vœux de religion, par cet acte il s’offre tout entier à Dieu.

Diapo 4. Le prêtre de Jésus Christ
L ’ordination presbytérale le 29 juin 1937 en la solennité de Saints Pierre et Paul, apôtres et Martyrs.

Diapo 5. La mission ad gentes enfin
Le 4 mai 1946, alors que le P. Yves Plumey était totalement donné à cette jeunesse qu’il encadrait dans la paroisse de Talence, voilà que la providence, à Rome, le désigne pour être supérieur de la mission Tchad-Cameroun, avec ses 13 compagnons.

Diapo 6. La veillée d’arme avant le grand départ
Avant son départ, il fait une retraite du 21 au 28 juillet animée par le P. Albert Perbal, omi. Au cours de celle-ci il a compris que «le secret de la réussite, c’était en eux-mêmes qu’ils le portaient. Ils ont senti que plus ils seraient faibles et dépouillés, plus ils seraient forts et riches; que plus ils s’oublieraient, plus ils auraient de puissance; plus ils se feraient petits, ils grandiraient et réaliseraient l’œuvre de l’Eglise» (M.T.C. P. 64).

Diapo 7. Le départ vers l’inconnu
Le départ se fait donc en deux groupes. Le P. Yves Plumey est le tout premier à partir par avion le 14 Août 1946 et ses compagnons le suivront par bateau. Ainsi, le P. Yves Plumey vient au-devant de ses frères, il les accueille au port de Douala le 16 octobre 1946. Cette équipe de jeunes missionnaires oblats de Marie Immaculée arrive à Ngaoundéré le lundi 28 octobre 1946.

Diapo 8. Le pasteur est reconnu
Centre de santé Yves PlumeyLe 25 avril 1947, le Père Yves Plumey supérieur des missionnaires Oblats de Marie Immaculée est nommé Préfet Apostolique.

Diapo 9. La charge à porter en commun
«… Avec moi, vous remercierez Dieu et nous demanderons les uns pour les autres d’être à la hauteur des difficiles, délicates et rudes tâches que nous confie la Sainte Eglise qui compte sur nous…» (Mission Tchad-Cameroun, P. 501).

Diapo 10. Le Pasteur mérite la confiance
Le 24 mars 1953, Mgr Yves Plumey est nommé Vicaire Apostolique. «Cette décision de la Sainte Eglise réjouit nos cœurs et doit nous affermir dans notre attachement à nos missions respectives [...] Malgré mon indignité, me voici appelé à régir l’Eglise de Dieu, à prendre en charge, avec toutes les responsabilités, cette portion du troupeau du Christ.»

Diapo 11. Création du Diocèse de Garoua
Le 14 septembre 1955, Mgr Yves Plumey devient évêque de Garoua avec la création du diocèse de Garoua. Mgr Réné Graffin, 1er archevêque de Yaoundé viendra l’installer le 29 juin 1956, à la Cathédrale de Garoua.

Diapo 12. L’expansion missionnaire
Après le détachement du Mayo-Kebbi qui devient préfecture Apostolique de Pala le 19 décembre 1956, le 19 mars 1968 c’est le tour des préfectures apostoliques de Maroua-Mokolo et de Yagoua de voir le jour et de faire la fierté de Mgr Plumey qui se réjouit de savoir que l’évangile est annoncé.

Diapo 13. Archidiocèse, une suite logique
Comme un signe de ratification de l’excellence de ce qui se fait, le 18 mars 1982, Garoua devient une province ecclésiastique et par conséquent Mgr Yves Plumey devient premier archevêque de Garoua.

Diapo 14. La fin d’un parcours, un labeur
Comme si cela ne suffisait pas, l’expansion est qualitative alors le Saint Père crée le diocèse de N’Gaoundéré le 19 novembre 1982 et Mgr Jean Pasquier, évêque auxiliaire de Mgr Yves Plumey devient premier évêque de N’Gaoundéré. En la même date, à savoir le 19 novembre 1982, Mgr Wiyghan Tumi, évêque de Yagoua est nommé Archevêque-coadjuteur de Garoua.

Diapo 15. Un temps pour tout, voici le temps de la retraite
Le 17 mars 1984, le Souverain Pontife accepte la démission de Mgr Yves Plumey.

Diapo 16. Plumey, un Pasteur selon le cœur de Dieu

Diapo 17. A cause de Jésus Christ

Diapo 18. Le don de soi par le sang
En 1991, le 2ème jour du fameux mois de septembre il ratifie par son sang l’offrande de lui-même par le témoignage suprême en ouvrant sa porte aux bourreaux qui lui ôtent la vie. Son pèlerinage terrestre prend fin.

Haut

© Août 2012 Omicameroun.com: Site officiel des missionnaires O.M.I. - Province du Cameroun - Webmaster Contact