La mission de Ngovayang 2015

(Pascal KIDARI, omi)

Presbytère Ngovayang

L’expertise des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée ne fait que leur gagner du terrain dans les missions camerounaises. Après avoir évangélisé tout le Nord camerounais et le Mayo-kebbi, ils vont progressivement vers les bantous, au centre du pays, relevant des anciens missionnaires et créant des nouvelles paroisses. Elle ne fait que commencer, leur ardeur renouvelée.

Mission de Ngovayang

En effet, depuis quelques années, la province  élargit sa vue pastorale et missionnaire au-delà de domaine confié par le saint siège  en 1946 quand l’équipe de Yves PLUMEY foulait la terre camerounaise. Leur première mission fut celle d’occuper le Cameroun à partir de la 6ème parallèle de latitude Nord jusqu’à la 7ème coïncidant avec la frontière nord-nigériane. Aujourd’hui, leur zèle apostolique flatte nombre d’ordinaires de lieu. Après la dernière mission à Douala fondée par le Camerounais père Charles EKO et son équipe, les Oblats sont à Ngovayang.

Eglise Ngovayang

Au fait, la paroisse Saint François Xavier de Ngovayang était restée sans prêtre fixe. Les Oblats, sous l’invitation du feu Mgr Joseph Ateba BEFE, la reçoivent en charge pour relayer des si grands missionnaires d’antan. A bien entendre, elle a été fondée par les pères et sœurs Pallottins allemands en 1909 et fut récupérée par les spiritains français au lendemain de la première guerre mondiale. Des diocésains espagnols et camerounais prennent la relève pour y soigner, éduquer, enseigner et prêcher un grand peuple aux multiples cultures variées. L’éminent missionnaire Simon MPEKE y a servi de 1936 à 1947, avant d’aller fonder GUDUBAR, au Nord-Cameroun.

Eglise de Ngovayang

C’est à ce moment de pénurie de personnel qu’elle perdit son énergie de la jeunesse et de son éclat. Il y a quelques trois petites années, les Oblats viennent en rescousse, « pour la gloire de Dieu et le salut des âmes ». A présent, la communauté oblate de la place compte deux membres permanents: le père Henri et le Fr Mirabeau. Le père Paulin BEWA, l’administrateur, pilote la paroisse depuis Yaoundé où il est curé de saints Tobie et Raphaël.

Plantes de la mission Ngovayang

Ngovayang, une belle mission perdue dans le Lolodorf où vivent Ewondo, Mgumba et Bagueli (un groupe de Pygmées) est un site touristique à la fois. Sa verdure, son climat, son peuple ont quelque chose d’attrayant. La mission elle-même est une réussite allemande. Un caractère de simplicité mais de dureté, de résistance, de fidélité se dégage gravement des bâtiments et du vécu de la foi des chrétiens accourus. Il faille seulement rénover la structure un peu délabrée par le temps.

Eglise de Ngovayang

Dans un seul vaste cours s’étalent l’Eglise ; construite sur un modèle gothique, un presbytère à deux niveaux, un ancien couvent, un centre de santé modernisé, une école de taille, un internat ordonné pour Bagueli, des projets de forage d’eau, des châteaux et tout ce qui concourt à une vie missionnaire tranquille. Un vaste terrain pour jardin et élevage, s’il y a lieu. Les fidèles, organisés. Ils ont réussi à se garder fidèles Christ malgré tout et n’attendent plus qu’un curé résident et à temps plein. Trois chorales se relayent au service de la liturgie quotidienne et dominicale.

Intérieur Eglise

Quelques deux communautés de religieuses s’y démènent pour un savoir-faire, un savoir-être et un bien-être de la population. Les Petites Sœurs de Jésus s’occupent de la santé des Bagueli et de leur insertion sociale, pour ne pas dire moderne. Les Sœurs de la Pureté de Marie s’adonnent au suivi éducationnel  de leurs jeunes enfants dans l’école de la mission et regroupent quelques trentaines d’eux à l’internat Notre Dame de la Merci

Ngovayang mission

C’est sur ce terrain bien déblayé que les Oblats doivent désormais exprimer leur charisme missionnaire. Le ton est donné.

Presbytère Ngovayang

Facette Eglise Ngovayang

Maisons de Ngovayang

Grotte Ngovayang

Maison mission Ngovayang

Palmier Ngovayang

Lire autre article sur Ngovayang: Les Oblats à la mission de Ngovayang

Pascal KIDARI, omi

Valid XHTML 1.0 Transitional

Haut

© Août 2012 Omicameroun.com: Site officiel des missionnaires O.M.I. - Province du Cameroun - Webmaster Contact